Edition n° 1 / 2021

exemples de meilleures pratiqzes pour la végétalisation en altitude 

 

Chère lectrice, cher lecteur,

 

L’Association pour le génie biologique vise à promouvoir la construction avec des végétaux et s’engage en faveur d’une végétalisation ménageant l’environnement et adaptée au site. Afin de présenter des projets de génie biologique ayant un caractère exemplaire, l’Association décerne un prix pour des exemples réussis issus de la pratique. A tour de rôle, un prix est attribué pour la végétalisation en altitude (zone de la limite des forêts et au-dessus) et pour les projets de génie biologique situés à plus basse altitude, par exemple pour des projets de cours d’eau. Ainsi, les prix récompensent des projets et des mesures particulièrement réussis qui promeuvent la qualité et la durabilité d’une végétalisation et d’un aménagement hydraulique proches de la nature.

Cette année, l’Association décerne son prix de végétalisation pour des objets en altitude. Quatre projets ont été déposés pour des objets aux exigences de base très différentes : 1. le projet Linthal 2015 de la société Kraftwerke Linth-Limmern AG (KLL) dans le canton de Glaris, 2. le jardin alpin et le circuit de l’Europe au Hohen Kasten (AI/SG), 3. la nouvelle construction du télésiège Curtinella en Engadine et 4. la revégétalisation du Monte Generoso au Tessin.

Le jury, composé des auteurs de cet éditorial, a évalué les candidatures et les objets sur le terrain sur la base de critères déterminant du Groupe de travail pour une végétalisation en altitude (AGHB, Arbeitsgruppe für Hochlagenbegrünungen) et de la directive correspondante, publiée dans le bulletin Génie biologique 3-2019. Les critères prennent principalement en compte la planification et la conception du projet (par exemple formulation des objectifs de végétalisation, composition d’espèces adaptées à la station, méthodes de végétalisation, documentation, etc.), l’exécution (mise en œuvre manuelle sur le terrain), les résultats (en ce qui concerne la protection contre l’érosion, le degré de couverture, la végétation cible, etc.), ainsi que le contrôle des résultats et le monitoring.

Le jury a été impressionné par l’excellente qualité des quatre objets et les a tous récompensés en tant qu’exemples de meilleures pratiques d’une végétalisation réussie. Ainsi, nous souhaitons donner aux responsables l’occasion de présenter dans ce bulletin leurs meilleures pratiques en matière de végétalisation.

Le projet Linthal se distingue par la remise en culture d’un site de construction en haute montagne avec du matériel végétal autochtone et l’excellente coopération avec les autorités cantonales. Sur le Hohen Kasten, un sentier d’aventure sans obstacles a été créé tout en minimisant les dégâts causés par la construction du restaurant tournant et en éliminant les espèces non-indigènes de l’ancien jardin alpin. Les modifications du terrain lors de la construction du télésiège de la Curtinella ont nécessité le rétablissement d’un pâturage alpin par transplantation directe, ce qui a permis de préserver complètement le peuplement et la composition d’espèces originales. Sur le Monte Generoso, une conduite hydraulique a été si bien végétalisée avec du matériel végétal local que l’empiètement, également par les nombreux chemins pour bétail, est à peine discernable sur le terrain.

Bien que le jury souhaite récompenser les quatre objets comme exemples de meilleures pratiques, il s’est mis d’accord sur l’objet Linthal comme lauréat du prix pour la végétalisation en altitude. Cela est notamment dû à la haute altitude du site de construction, aux essais de plantations préalables afin de déterminer la composition optimale des espèces et à la mise en place d’une équipe environnementale interne au projet.  

Nous sommes extrêmement heureux de pouvoir présenter dans ce bulletin de si bons exemples de végétalisation et espérons qu’ils serviront de suggestions pour de futures interventions et végétalisations non seulement à haute mais aussi à basse altitude.

 

 

Christian Rixen, Nicolas Bagnoud, Giovanni de Cesare, Kirsten Edelkraut, Christian Rickli, Manuel Schneider