Edition n° 1 / 2019

GESTION DES BOIS FLOTTANTS
DANS LES COURS D’EAU

 

Aux côtés de ses nombreux effets écologiques positifs, les bois flottants posent également un risque pour la population et les infrastructures, car des dommages se produisent souvent lors d’intempéries par des embâcles aux passages étroits et par des débordements. Afin de prendre en compte de manière adéquate les problèmes causés par les bois flottants, l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) a lancé un programme relatif aux bois flottants. L’objectif était de développer une base scientifique afin de maîtriser les défis actuels en matière de gestion des bois flottants dans les cours d’eau et leur traitement pour la mise en oeuvre pratique. Le programme sur les bois flottants (WoodFlow), se déroulant de 2015 à 2019, a impliqué les quatre institutions suivantes: la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires (HAFL), le Laboratoire d’hydraulique, d’hydrologie et de glaciologie (VAW), l’Université de Genève et l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL. Ce bulletin présente une sélection de résultats des travaux lies a WoodFlow. L’OFEV adresse ses remerciements aux quatre institutions pour leur bonne coopération.

 

Carlo Scapozza, chef de la section Protection contre les crues et Stéphane Losey, collaborateur scientifique de la section Glissements de terrain, avalanches et forêts protectrices, Office fédéral de l’environnement (OFEV)