Recherche


Dans le cadre de l’Association, le génie biologique est essentiellement empreint par son côté axé sur l’application des pratiques. Toutefois, le grand potentiel d’expérience pratique acquise par les membres sert comme unique intrant dans la forme des problèmes actuels. D’où l’apparition de nouvelles questions qui sont transmises aux institutions compétentes, et entre autres aussi aux groupes de travail.


Dans le même temps, l’Association constitue une plate-forme pour la transposition et la diffusion des nouvelles connaissances acquises par la recherche. A titre d’exemple, des résultats issus de la recherche sur la renaturation de sites extrêmes sont présentés ci-dessous.

 


Le mycorhize - un champignon d’importance capitale


Les microorganismes (bactéries, champignons), en particulier les mycorhizes, sont d’une importance capitale dans le processus de renaturation de sites extrêmes. Les champignons sont utiles aux processus d’agrégation du sol et stabilisent la construction de la matrice pédologique.


Une fois les exigences du sol pour une revitalisation réalisée, une autre particularité du champignon intervient. En effet, les champignons mycorhizes soutiennent l’approvisionnement des plantes en eau et en éléments nutritifs et sont donc cruciaux pour une croissance et un établissement réussis de la plante hôte.


Le champignon partenaire symbiotique est particulièrement important, c’est pourquoi on le trouve dans presque toutes les plantes utilisées par le génie biologique.

Foto: Thomas Weibel, AGB

 

» L’effet mycorhize
» L’histoire du mycorhize
» Le mycorhize dans la construction vivante

 

"Inoculation de mycorhizeaus" : Manuel de construction, AGB